Le Silence du Mouvement

EXPOSITION DU 15 AU 30 AOUT 2020

« Corner Side » de Henri BERTRAND

Henri Bertrand, sculpteur

L’arbre, attaché à un lieu, rend perceptible le lien vital qu’il tisse avec son environnement. Henri Bertrand l’a placé à l’origine de son travail de sculpture.
Dès 2003, il puise son inspiration dans le fait que les forces telluriques et d’érosion omniprésentes, actives à l’échelle des temps géologiques, modèlent notre planète.

Ce qui l’a amené à produire une première série de pièces.
Dès 2010 s’affirme sa sensibilité au constat que l’Humanité inscrit sa propre marque dans le «système Terre», comme d’autres espèces, aujourd’hui disparues, l’ont fait avant elle.
Dès lors il réagit face à la position paradoxale des sociétés humaines actuelles qui, par leur capacité à modifier profondément leur environnement, n’aboutissent qu’à se fragiliser.
Il est frappé par l’ampleur, la rapidité et la globalité de la modification des équilibres fondamentaux, qu’imposent depuis près de 200 ans nos sociétés à cet écosystème.
C’est dans le cadre d’un avenir environnemental inquiétant qu’il produit l’essentiel de ses pièces depuis 2010.
Sa formation de géographe et son regard d’artiste, intuitif et poétique, lui permettent de transposer sa vision du monde dans ses sculptures.

« La colombe » Line Valko

Line Valko

Dessins, peintures, couleurs m’ont accompagnés tout au long des ans dans des périodes plus ou moins intenses. Ces dernières années, étant plus disponible, j’ai pu m’adonner à ce qui m’est devenu essentiel, peindre encore et encore. Il y a toujours un, deux, trois tableaux dans ma tête. Certains prennent forme, d’autres mûrissent, d’autres restent en espérance. Monde intime fait de silences dans lequel j’aime circuler.

Le silence du mouvement

Toujours en quête d’unité, debout entre terre et ciel, il suffit d’un silence pour que tout commence…émo- tion…une parole, un geste, un mouvement, une écriture, le trait s’annonce, la forme apparaît, la couleur donne vie. Unie au Souffle je m’abandonne. Le temps n’est plus le temps. Suspendue à l’instant, je suis en équilibre, reliée à la source et j’en accepte l’évidence : ma main ainsi guidée n’est qu’obéissance.

Valine

Les Perles d’ailleurs de Josette Boegli

Sont également présente à la Galerie durant l’exposition « Le silence du mouvement »